Jusqu'à la dernière couche 

Exposition/restitution 10 au 25 septembre 2021

au Centre tignous d'art contemporain - Montreuil

Guidé par l’étymologie grecque du mot photographie - « écrire avec la lumière » - Fakele a initié un véritable dialogue artistique avec les enfants de la crèche Nelson Mandela.

Pendant un an, au rythme de deux rendez-vous hebdomadaires, il a mis à disposition des enfants de la peinture et différents supports (papier, rhodoïd entre autres). Il les a ensuite invité·e·s à laisser libre cours à leur créativité, à leur spontanéité et à l’énergie brute de leurs gestes.

Atelier après atelier, couche après couche, les tracés colorés et les aplats de peinture dessinent des jeux de formes, des pochoirs tout en transparence et en opacité. Avec un peu de chimie et beaucoup de magie, Fakele a détourné cette matière première (et primaire) pour en tirer de grands films négatifs et lancer son interprétation artistique.

L’œuvre finale prend la forme de tirages photographiques et d’installations monochromes qui questionnent la notion d’art contemporain. Si Fakele place son exposition « Jusqu’à la dernière couche » sous le signe de la co-création, il invite son public à découvrir la photographie à travers sa déconstruction.

Aux enfants, la graphie et le tracé avec la matière.

À l’artiste, la mise en lumière par sa vision esthétique et les différentes techniques photographiques qu’il invoque.

Aux spectateur·rice·s, l’expérience immersive d’une exposition de photographie... sans photographies !

Texte par Morgane Perraut

Photo par Alex Lemouroux